En ville : Moscou

Découvrez Moscou, une ville opulente et cosmopolite qui pourrait facilement emprunter à New-York son surnom de ville qui ne dort jamais.

Moscou est une ville opulente et cosmopolite qui pourrait facilement emprunter à New-York son surnom de ville qui ne dort jamais. Il y règne une effervescence permanente. Que vous cherchiez une discothèque branchée, un restaurant étoilé au Michelin ou un endroit plus modeste pour boire un verre, vous n’aurez pas à aller très loin. La richesse de l’histoire de Moscou saute partout aux yeux, de l’extravagant métro souterrain qui bruisse encore de l’époque soviétique à la célèbre Place Rouge qui domine le centre de la ville.

Capitale de la Russie, Moscou est le pôle politique, économique et culturel du pays. La ville abrite les plus grandes banques et sièges sociaux des entreprises du pays. Les industries primaires se concentrent sur la production d’énergie, le développement de logiciels et l’industrie textile. D’après l’index MasterCard Global Destinations Cities, Moscou est l’une des destinations touristiques mondiales qui connaît le plus grand essor.

Transport vers et depuis l’aéroport

Moscou est desservie par trois aéroports.  Sheremetyevo  se trouve à 29 kilomètres au nord-ouest du centre-ville, Domodedovo à 41 kilomètres au sud du centre-ville et Vnukovo à 27 kilomètres au sud-ouest du centre-ville. Si vous voyagez de nuit depuis l’un de ces aéroports, comptez environ 45 minutes en taxi. Mais cette durée peut doubler en cas de trafic chargé. Les trois aéroports sont desservis par des trains Aeroexpress. Partant de l’aéroport, ils rejoignent des stations de métro plus centrales. Le trajet dure entre 35 et 45 minutes, en fonction de l’aéroport. Un aller simple coûte 470 roubles (5,90 € selon un taux de change de 1 € pour 79,55 RUB)

Se déplacer à Moscou

Se repérer dans le métro peut se révéler difficile en raison de l’absence de panneaux d’indication en anglais, mais on finit par s’en sortir avec un peu d’organisation. Bon nombre de stations sont de véritables œuvres d’art. Un trajet en métro se justifie même simplement pour les admirer.  Le métro fonctionne de 05 h 20 à 01 h 00. Un aller simple coûte 28 RUB (0,35 €).

Vous pouvez héler un taxi dans la rue ou demander à votre hôtel de vous en commander un. Les taxis ne sont pas équipés de taximètres donc il vous faudra négocier le tarif de votre course. Si vous vous déplacez dans le centre de Moscou, vous ne devriez pas payer plus de 200 RUB (2,51 €).

Où se loger

Si vous cherchez un hôtel de luxe ou haut de gamme, essayez The St. Regis Moscow Nikolskaya (Nikolskaya ul. 12, Moscou 109012 ; tél. : 7-495-967-7776), le Radisson Blu Belorusskaya Hotel Moscow, (3-ya Yamskogo Polya ul., 26A, Moscou 125124 ; tél. : +7-495-660-4900), le Doubletree by Hilton Moscow Marina (Bld. 1, 39 Leningradskoe Shosse, Moscou 12521 ; tél. : +7-495-212-2020), le Marriott Moscow Grand (Tverskaya ul. 26/1, Moscou 125009 ; tél. : +7-495-937-0000). Pour un hébergement de gamme intermédiaire et économique, découvrez le Hampton by Hilton Moscow Strogino (Kulakova ul. 20, Moscou 123592 ; tél. : +7-499-745-0600) et le Ibis Moscow Dynamo (Leningradsky Prospect 37, Moscou 125167 ; tél. : +7-4951390304).

À découvrir

Il existe peu d’endroits sur la planète qui portent autant le poids de l’histoire comme la Place Rouge. Plus grand symbole de la Russie, il faut la voir absolument. Cette place pavée est bordée par le Kremlin, la tombe de Lénine, la Cathédrale Saint-Basile et le Musée historique d’État de Russie. C’est également la résidence officielle du président russe. L’accès à la place est gratuit, mais vous en saisirez mieux l’importance historique en vous joignant à une visite guidée à pied. Les visites guidées privées de Viator proposent de vous récupérer à votre hôtel et de vous y ramener après une visite guidée de la place d’une durée de 4 heures. Retournez sur la place en soirée lorsque l’éclairage offre un contraste avec le ciel nocturne et crée un décor spectaculaire.

Du côté sud de la Place Rouge, la cathédrale Saint-Basile s’élève comme si elle sortait tout droit des pages d’un conte de fée. Bâtie en 1555 sur les ordres d’Ivan le Terrible, la cathédrale célèbre la prise de Kazan et d’Astrakhan lors de la bataille finale de la guerre qui opposait la Russie à Kazan. Elle est construite en brique et possède neuf chapelles séparées, surmontées chacune par une coupole unique par sa forme et sa couleur. Aujourd’hui, la cathédrale abrite un musée que vous pouvez visiter. Elle est ouverte de 11 h 00 à 17 h 00 tous les jours sauf le mardi. L’entrée coûte 250 RUB (3,14 €).

La Galerie Tretyakov abrite une immense collection d’œuvres d’art russes qui couvre plusieurs millénaires. Elle fut fondée par le marchand russe Pavel Tretyakov, puis donnée à la ville de Moscou en 1892. La collection rassemble plus de 130 000 œuvres. Elle est ouverte le mardi, mercredi et dimanche de 10 h 00 à 18 h 00 et le jeudi, vendredi et samedi de 10 h 00 à 21 h 00. L’entrée coûte 400 RUB (5,03 €).

Pour profiter d’extérieurs grandioses, visitez le Jardin botanique municipal des Apothicaires. Le jardin fut créé en 1706 par Pierre le Grand, qui voulait y faire pousser des plantes médicinales. On en découvre aujourd’hui plusieurs centaines. Dans le Jardin ombragé, vous découvrirez plus de 150 espèces de fleurs d’ombre ainsi que des collections de fougères et de pivoines. La palmeraie abrite quant à elle des arbres vieux de plus de 200 ans. Le jardin est ouvert tous les jours à partir de 10 h 00. L’horaire de fermeture varie selon la période de l’année. L’entrée coûte 100 RUB (1,26 €).

Laissez-vous captiver et fasciner au cours d’une soirée au Théâtre du Bolchoï. Deuxième plus grand opéra d’Europe, il est un témoin magnifique de l’architecture classique russe. L’atmosphère qui habite son auditorium majestueux sur six étages est incroyablement inspirante.  Sa scène est foulée toute l’année par de nombreux ballets et opéras russes et étrangers. Découvrez le programme des performances sur le site Web du théâtre.

Où se restaurer

Si vous souhaitez vous imprégner de la Russie du XIXe siècle, arrêtez-vous au Café Pouchkine et plongez dans son atmosphère pré-révolutionnaire. Le bâtiment qui l’abrite a été construit de manière à ressembler à une maison aristocratique russe en 1825. Dans ce restaurant cinq étoiles, le service est impeccable et les clients y sont traités en roi. Ne passez pas à côté des blinchiki, le fameux plat russe composé de crêpes et de caviar noir. N’oubliez pas de réserver à l’avance, il n’est pas rare de voir une file d’attente devant la porte. Vous trouverez ce restaurant au 26A Tverskoy Boulevard ; tél. : +7 495 739 00 33.

Préparez-vous à vous lécher les babines de satisfaction après avoir dîné au Buono. Le chef William Lamberti fait preuve d’une maîtrise de la cuisine italienne sans égal. Ses mariages de saveurs l’ont rendu célèbre dans toute l’Europe. La vue magnifique du restaurant incite tous les clients à demander une table côté fenêtre. Vous le trouverez au 1 Kutuzovskiy avenue (Hôtel Ukraina, 28e étage) ; tél. : +7 495 229 83 08.

Le Gallery Café trouve refuge dans un manoir du XIXe siècle. Le décor à lui seul justifie une visite de ce restaurant, dont les murs accueillent des expositions tournantes d’œuvres d’artistes locaux. Les plats sont signés par le chef Sergey Markin, lequel agrémente la cuisine traditionnelle d’une touche japonaise. Vous le trouverez au 27 Petrovka Street; tél. : +7 495 937 4504.

En 2011, le Varvary a rejoint la liste des 50 meilleurs restaurants au monde établie par San Pellegrino. Attendez-vous donc au meilleur. Le menu Dégustation, composé de neuf plats, est la perfection incarnée. La décoration rouge, noire et argentée confère au lieu une atmosphère sophistiquée. Vous le trouverez au 8a, Strastnoi Boulevard ; tél. : +7 495 229 2800

Partez-vous en voyage d’affaires à Moscou ?
Réservez votre billet d’avion ou hôtel au meilleur tarif chez BCD Travel.

 

Stay in the know,
even on the go

Never want to miss a thing? We'll get you the latest news, trends, insights and BCD news right in your inbox.