Tendances du marché : Le Costa Rica

Les dépenses en voyages d’affaires devraient augmenter de 7 % d’ici 2022.

Le Costa Rica en un coup d’œil

 

Les dépenses en voyages d’affaires devraient augmenter de 7 % d’ici 2022.

Les dépenses en voyages d’affaires à destination, en provenance et à l’intérieur du Costa Rica se sont élevées à 2 milliards de US$ en 2017, les voyages entrants représentant 41 % de ce chiffre, selon l’analyse de BCD Travel sur les données de l’économie du tourisme. Environ un tiers de ces dépenses sont imputables aux voyages intérieurs ; les déplacements à l’étranger effectués par les Costaricains représentent 28 %. De 2012 à 2017, les dépenses en voyages d’affaires ont augmenté en moyenne de 3 % par an. Mais ce chiffre global masque le dynamisme des voyages d’affaires sortants, lesquels sont associés à une hausse des dépenses de plus de 13 % par an pendant cette période. Le pays vient d’ouvrir son premier centre des congrès, un facteur parmi d’autres qui devrait porter à 7 % la croissance annuelle des dépenses effectuées par les voyageurs d’affaires nationaux et internationaux jusqu’en 2022.

Situation économique

Croissance économique et dépenses en voyages d’affaires

Click on image to enlarge

  • Avec un produit intérieur brut (PIB) de 58 milliards de US$en 2017, le Costa Rica est la troisième plus grande économie d’Amérique Centrale après le Guatemala et le Panama, selon les données du Fonds monétaire international (FMI).
  • C’est l’un des pays les plus riches de la région avec un PIB par habitant de 11.685 $. Seul le PIB par habitant du Panama, se chiffrant à 15.100 US$, est plus élevé en Amérique Centrale. Le Costa Rica se classe avant la Russie et la Turquie dans le classement du FMI des pays les plus riches du monde.
  • La croissance économique a ralenti, passant de 4,5 % en 2016 à 3,1 % en 2017, en raison de catastrophes naturelles, d’une dépréciation monétaire et d’une hausse des taux d’intérêt. La croissance devrait connaître une reprise modeste en 2018 pour s’élever à 3,5 % et se maintenir à ce niveau jusqu’en 2022, selon Oxford Economics.
  • Le gouvernement, dirigé depuis peu par le président Carlos Alvarado, envisage de diminuer les dépenses publiques, alors que les dépenses des ménages connaissent un ralentissement face à la hausse de l’inflation. Cela représente un risque pour les perspectives économiques du pays.

Secteur aérien

Voyages internationaux

Click on image to enlarge

  • En 2017, les voyageurs étrangers ont réalisé près de 5 millions de voyages à destination et en provenance du Costa Rica. Le nombre de voyages effectués par les voyageurs internationaux s’est accru de 6 % par an depuis 2012 et cette croissance devrait se poursuivre jusqu’en 2022.
  • Les voyages des Costaricains ont augmenté de près de 11 % par an depuis 2012 et représentent désormais près d’un quart de tous les déplacements.
  • Les États-Unis constituent le plus grand marché des voyages entrants au Costa Rica, le pays étant responsable de 41 % des arrivées en 2017. C’est aussi la destination la plus prisée des voyageurs costaricains, bien que le Nicaragua soit en passe de les rattraper.
  • Les vols au départ de la capitale San José sont essentiellement assurés par des compagnies étrangères, la panaméenne Copa Airlines et la colombienne Avianca en tête.
  • Fin 2016, le transporteur low cost mexicain Volaris a lancé une opération au Costa Rica. Avec des vols vers Guatemala City, San Salvador, Managua, trois villes au Mexique et de nouvelles liaisons américaines vers Los Angeles, New York et Washington DC, Volaris Costa Rica assure déjà 7 % des départs depuis San José.

Hébergement

Demande hôtelière

Click on image to enlarge

  • Entre 2012 et 2017, la demande hôtelière s’est accrue de près de 30 %. Les voyageurs internationaux génèrent 78 % de cette demande.
  • Les voyageurs en provenance des États-Unis ont généré 30 % de la demande internationale d’hébergement hôtelier en 2017.
  • Malgré cette demande, le nombre de chaînes d’hôtels au Costa Rica a peu évolué depuis 2014.
  • Marriott est la plus grande chaîne du marché avec 11 hôtels, essentiellement des propriétés haut de gamme. Plus de la moitié des établissements Marriott se trouvent à San José.
  • Best Western occupe la deuxième place avec des hôtels milieu de gamme dans plusieurs régions, notamment Liberia et les complexes de Jaco, Perez Zeledon, Quepos et Tamarindo.
  • Hilton a pour projet d’ouvrir un nouvel hôtel au Costa Rica chaque année de 2019 à 2021.

Stay in the know,
even on the go

Never want to miss a thing? We'll get you the latest news, trends, insights and BCD news right in your inbox.

Name(Nécessaire)
Opt in consent(Nécessaire)
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.