Nager à contre-courant des déchets plastiques

Ross Paterson est non seulement Senior Director du service Global Program Management de BCD, mais il est aussi un nageur en eau libre accompli. Lors de sa traversée de la Manche en 2018, il a été abasourdi par la quantité de déchets plastiques flottant dans la mer. De retour sur la terre ferme, il a lancé une initiative avec son équipe mondiale pour réduire les déchets plastiques.

Ross Paterson est non seulement Senior Director du service Global Program Management de BCD, mais il est aussi un nageur en eau libre accompli. Lors de sa traversée de la Manche en 2018, il a été abasourdi par la quantité de déchets plastiques flottant dans la mer. De retour sur la terre ferme, il a lancé une initiative avec son équipe mondiale pour réduire les déchets plastiques.

Ross Paterson, vous avez traversé la Manche à la nage. Comment avez-vous eu cette idée ?

À chaque fois que je participais à des compétitions de natation en eau libre, je rencontrais des gens qui avaient traversé ou tenté de traverser la Manche à la nage, alors j’ai décidé de me lancer moi aussi ! C’est le défi ultime pour la nage en eau libre. On pourrait le comparer à l’ascension de l’Everest en termes de préparation, de technique et d’endurance. En fait, il y a plus de gens qui réussissent à atteindre le sommet de l’Everest que de gens qui parviennent à traverser à la nage les 34 kilomètres de la Manche dans une eau à 17 degrés.

À quoi pensiez-vous pendant toutes ces heures passées à nager ?

Je pensais surtout à la nourriture et à ce que j’allais manger une fois que j’aurais terminé ! Je réfléchissais aussi à la manière dont mon équipe et moi-même pourrions réduire l’utilisation de plastiques à usage unique.

Que fait BCD pour créer un monde plus durable ?

Le développement durable est une priorité absolue pour BCD Travel. Nous avons obtenu notre troisième médaille d’Or pour nos efforts en matière de développement durable, ce qui nous hisse au rang du premier centile de tous les fournisseurs évalués par EcoVadis. Découvrez comment notre approche en matière de développement durable soutient votre entreprise.

Pourquoi avez-vous pensé cela ?

À certains moments, je nageais parmi des sacs en plastique, des sachets de chips, des gants en caoutchouc et d’autres types de déchets. Il n’y en avait pas tant que ça, mais ça m’a vraiment surpris de trouver des déchets plastiques en pleine mer, à 16 kilomètres des côtes de l’Angleterre.

Cependant, cela m’a aussi amené à penser au nombre de réunions BCD ou avec des clients auxquelles j’ai assisté et au nombre de bouteilles en plastique que nous utilisons en une semaine, ou au nombre de pailles et de tasses à café utilisées et jetées. Alors, pendant que je nageais, je réfléchissais à ce que nous pourrions faire avec mon équipe pour réduire l’utilisation de plastiques à usage unique.

Quelles mesures prenez-vous dans votre vie quotidienne pour réduire les déchets plastiques ?

Pendant longtemps, l’utilisation de sacs en plastique dans les supermarchés me mettait hors de moi et j’étais un fervent défenseur des sacs réutilisables.

Aujourd’hui, j’habite à New York, ville dans laquelle il est interdit d’utiliser autre chose que des sacs en plastique. Au supermarché de mon quartier, on vous donne même un sac lorsque vous achetez deux pommes. Les caissiers semblent toujours surpris quand je leur dis que je n’ai pas besoin de sac. J’en sors à chaque fois avec la volonté d’éduquer les employés des magasins de New York, car je pense que le supermarché a également une responsabilité.

Quelles mesures concrètes avez-vous en tête pour éviter l’utilisation de plastiques à l’avenir ?

Je ne suis pas un éco-guerrier, mais je pense qu’en sensibilisant les gens, on peut faire beaucoup. Comme je travaille pour une entreprise internationale avec une grande équipe et au service d’un grand client mondial, j’ai la possibilité d’informer beaucoup de personnes sur les dangers des plastiques à usage unique et je peux leur donner des pistes pour les aider à réduire leur consommation.

Mon équipe va bientôt se réunir à Barcelone et, dans le cadre d’une initiative de RSE, nous nous sommes rapprochés d’une organisation à but non lucratif locale, Pure Clean Earth, qui organise le nettoyage hebdomadaire des plages. L’objectif de notre collaboration est double : elle consiste d’abord à nettoyer une plage pendant une matinée aux côtés de ces équipes, puis à sensibiliser les équipes locales de BCD lorsque nous serons de retour dans nos pays respectifs.

Nous mettons également d’autres mesures en place lors de nos réunions pour encourager tout le monde à réutiliser les bouteilles d’eau et les tasses, en apportant leurs propres sacs de courses, en interdisant les couverts en plastique jetables, les pailles, etc. L’objectif est que les personnes adoptent ces pratiques à leur retour sur leur lieu de travail pour encourager la mise en place d’initiatives similaires.

5 « R » AU SERVICE DU CHANGEMENT

  1. REFUSER: Refusez les pailles lorsque vous commandez une boisson, refusez les sacs en plastique au supermarché, refusez d’utiliser des produits en plastique à usage unique.
  2. RÉDUIRE: Trouvez des alternatives au plastique et à tous les emballages. Utilisez vos propres sacs, achetez moins. Avant d’acheter quelque chose, demandez-vous si vous en avez vraiment besoin.
  3. RÉUTILISER: Misez sur le réutilisable, de la bouteille d’eau aux sacs de courses, en passant par le sac fourre-tout. Réutilisez les bocaux en verre, les objets en plastique que vous avez achetés et le papier. Faites preuve de créativité !
  4. RÉAFFECTER: Donnez une nouvelle vie à vos vieux objets. Par exemple, vous pouvez transformer un vieux t-shirt en chiffon de nettoyage ou un parapluie cassé en sac. Faites preuve de créativité !
  5. RECYCLER: Ce doit être la dernière option. Nettoyez et mettez chaque objet dans le bon conteneur. Cela permettra à davantage d’objets d’être recyclés.

Stay in the know,
even on the go

Never want to miss a thing? We'll get you the latest news, trends, insights and BCD news right in your inbox.

Name(Nécessaire)
Opt in consent(Nécessaire)
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.