L’absence de pratiques d’audit des tarifs hôteliers est coûteuse pour les entreprises, selon une analyse de BCD Travel

UTRECHT, 23 mai 2017 — Une analyse multiniveaux des programmes d’audit des tarifs hôteliers, réalisée par BCD Travel, révèle qu’au total, les entreprises de moyenne et grande taille dépensent des centaines de millions de dollars en plus sur les nuitées.

Sur 5 millions de dollars de dépenses d’hôtel, une entreprise qui n’effectue pas d’audits des tarifs standards verse 122 500 dollars de trop. Sur cette même somme, la combinaison d’audits des tarifs standards et d’audits de disponibilité des tarifs permet d’éviter une dépense excédentaire évaluée à 225 000 dollars. Enfin, avoir recours à un programme de veille des tarifs d’hôtel, tel que Hotel Price Assurance (maintenant disponible sur certains marchés) de BCD, permet de réaliser 110 000 dollars d’économies nettes sur 50 000 réservations d’hôtels.

« Tout programme de voyage devrait inclure des audits des tarifs d’hôtel standards, des audits de la disponibilité des tarifs et une assurance prix d’hôtel, » affirme David Mitchell, senior vice president, Supplier Relations et Global Hotel Strategy pour BCD Travel. « Chacun de ces services génère un retour sur investissement. »

« Compte tenu du temps, des efforts et des ressources que les entreprises investissent dans la négociation et la mise en œuvre d’un programme d’hôtels préférentiels, les acheteurs ne peuvent pas se permettre ensuite des dépenses excédentaires concernant leurs établissements préférentiels, » explique M. Mitchell. « Pour réaliser un rendement sur le sourcing hôtelier, l’entreprise doit s’assurer non seulement du chargement adéquat des tarifs préférentiels dans le système de distribution, mais également de la disponibilité des tarifs négociés au moment de la réservation, quand les voyageurs en ont besoin. »

Dans son analyse, BCD a examiné l’efficacité du programme des clients qui se prévalaient des trois niveaux d’audit des tarifs d’hôtel :

  • les audits des tarifs standards, lesquels garantissent le chargement des tarifs négociés dans le GDS ;
  • les audits de la disponibilité des tarifs, notamment la disponibilité des tarifs négociés au moment de la réservation ;
  • Hotel Price Assurance*, c’est-à-dire les audits des tarifs après la réservation pour profiter des baisses de prix jusqu’à l’arrivée à l’hôtel.

*Hotel Price Assurance est disponible en Amérique du Nord, est en démarrage au Royaume-Uni et en Irlande, et sera déployé dans le monde entier plus tard cette année.

Les raisons principales pour lesquelles les voyageurs dépensent plus que prévu :

  • Les tarifs négociés ne sont pas chargés dans le système de distribution. BCD a déterminé que 15 à 30 % des tarifs d’entreprise ne sont pas téléchargés au moment de la première série d’audits.
  • Les hôtels limitent le nombre de chambres pouvant donner lieu à des remises. Grâce aux audits sur la disponibilité des tarifs, BCD a déterminé que les hôtels n’offrent pas les rabais d’entreprise dans 35% des cas.
  • Aucune source de réservations d’hôtels ne vaut plus qu’une autre. Le tarif d’une même chambre d’hôtel peut varier, selon le site sur lequel le voyageur fait sa recherche. Comme ces tarifs fluctuent, parfois même en-dessous du tarif d’entreprise, dans 40 % des cas, BCD est en mesure de trouver un tarif moins élevé que le tarif d’entreprise.
  • La tarification sophistiquée du secteur hôtelier. Les hôtels ont recours à des systèmes de tarification très complexes et les tarifs des chambres changent souvent. Avec Hotel Price Assurance, BCD parvient à trouver un tarif inférieur à celui réservé initialement dans environ 15 % des cas.

« Pour optimiser ses dépenses de voyages et tirer tout le potentiel de sa force d’achat, l’entreprise d’aujourd’hui doit mobiliser de nouveaux ensembles de services plus puissants et plus avant-gardistes, lesquels existent désormais, » poursuit M. Mitchell. « Une entreprise peut économiser en réservant avec des systèmes qui sondent plusieurs sources de contenu et qui continuent à chercher des tarifs inférieurs, même une fois les chambres réservées. À titre de bonne pratique, les acheteurs corporate devraient également comparer les tarifs préférentiels aux tarifs fluctuants du marché. »

Il est essentiel de garantir la disponibilité des chambres et des tarifs convoités, car pour réussir, un programme hôtelier doit donner l’assurance aux voyageurs qu’il renferme ce qu’ils recherchent. C’est pourquoi BCD a considérablement étendu son éventail de tarifs et de chambres, offrant désormais plus de 600 000 établissements uniques dans le monde entier, provenant de sources multiples, bien au-delà du simple GDS. Les clients de BCD disposent ainsi de plus de 12,6 millions de tarifs d’hôtel, parmi lesquels : tarifs entièrement flexibles, tarifs restrictifs, tarifs prépayés, forfaits, tarifs de gros et tarifs mobiles.

« Ces cinq dernières années, nous avons permis à nos clients d’éviter plus de 80 millions de dépenses excédentaires dans le segment hôtelier en menant des audits historiques, prévisionnels et en temps réel, qui apportent aux entreprises un éclairage sans précédent sur leurs programmes de remise, » affirme M. Mitchell. « Trop peu de clients mettent à profit l’analytique et les nouvelles capacités de recherche pour générer plus d’économies et renforcer la confiance du voyageur vis-à-vis du programme voyage. Les capacités sont là. Il est temps pour l’entreprise de les mettre à profit. »


A propos de BCD Travel