Le Moyen-Orient et l’Asie sont de plus en plus populaires auprès des voyageurs européens

Advito prévoit peu de changements tarifaires pour les vols, les hôtels et les véhicules de location dans son « Industry Forecast » annuel

Paris, le 19 septembre 2013 – Advito, expert des voyages d’affaires, a publié un nouvel « Industry Forecast » pour 2014. Les tarifs des vols intra-européens restent inchangés. Le nombre de voyageurs entre l’Europe et le Moyen-Orient et l’Asie augmente spectaculairement, tandis que les prix des vols continuent à baisser. Advito prévoit en outre que l’Europe va progressivement rattraper les États-Unis en matière de frais supplémentaires pour des services précédemment gratuits.

Il ressort de divers rapports que l’économie croît à nouveau lentement. D’après Advito, les augmentations tarifaires des billets d’avion, des hôtels et des véhicules de location seront généralement en ligne avec l’inflation. L’Europe va toutefois adopter la tendance – originellement américaine – des frais supplémentaires. En effet, les compagnies aériennes demandent de plus en plus fréquemment de l’argent pour des services auparavant inclus dans le prix, comme les bagages et les repas. Les programmes de fidélité en sont provisoirement exemptés, mais Advito pense qu’ils seront bientôt remplacés par des offres tout inclus plus chères.

Les vols bon marché décollent 
Voici d’autres prévisions importantes d’Advito : les prix des vols intra-européens resteront identiques en classe économique. Les augmentations de prix en classe affaires et sur les vols intercontinentaux seront moins élevées que prévu et en ligne avec l’inflation. Les vols au départ et à destination du Moyen-Orient seront significativement meilleur marché : l’offre et la concurrence importantes des compagnies du Golfe feront diminuer les prix de 5 % en moyenne tandis que le nombre de passagers entre l’Europe et le Moyen-Orient augmentera de 12,2 % en classe économique et de 8,6 % en classe affaires. Le nombre de voyageurs en classe économique croîtra de 6,1 % entre l’Europe et l’Asie. Les vols bon marché sont donc clairement en phase ascensionnelle, les compagnies à bas prix installées telles qu’easyJet, Ryanair et airBerlin commencent à sentir la concurrence de Wizz Air, Vueling, Germanwings et Norwegian.

Les prix des hôtels augmentent dans les métropoles 
Le nombre de réservations à l’hôtel augmente dans la plupart des régions, même si cette tendance estmoins claire en Europe de l’Ouest. Les grandes chaînes hôtelières ont essayé d’augmenter leurs tarifs de 9 % en 2013, mais ce fut trop élevé. C’est ce qui ressort des chiffres actuels: les prix hôteliers augmentent partout de 4 à 5 %, sauf en Europe et au Moyen-Orient, où l’augmentation reste plus limitée. Les métropoles européennes comme Rome (+20,4 %), Londres(+8,4%) et Munich (+10%) ont toutefois connu une croissance solide au premier trimestre de 2013.

À grande vitesse vers des prix en baisse 
Les billets de train sont réservés de plus en plus souvent en ligne. Non parce que les prix en ligne diffèrent de ceux au guichet, mais parce que les frais de réservation sont moindres. L’extension du réseau de trains à grande vitesse en Europe stagne après deux décennies de croissance rapide. C’est surtout le fiasco de Fyra qui a rendu les sociétés ferroviaires plus prudentes en matière d’investissements. Ouigo, lancé en France, est un train à haute vitesse bon marché qui s’attaque aux compagnies aériennes à bas prix.

Advito prévoit que les tarifs des voyages dans l’Eurotunnel vont diminuer à long terme. D’une part parce que la Commission européenne trouve que l’Eurostar est trop cher pour les passagers, et d’autre part parce que Deutsche Bahn a obtenu l’autorisation d’emprunter le tunnel. Le premier train de la société allemande reliera le continent à la Grande-Bretagne en 2016.

D’autres manières d’économiser sur les réunions 
On organise de plus en plus souvent des réunions, mais les augmentations tarifaires seront limitées en 2014. Les entreprises qui se sont habituées aux tarifs pendant la récession cherchent désormais d’autres manières d’économiser, comme des conférenciers plus abordables, des réunions moins éloignées, moins de nuitées ou d’invités.

Une gestion adaptée des menaces 
On s’inquiète peu du terrorisme ou des épidémies, même si les menaces d’al-Qaida en août et les événements en Égypte et en Syrie montrent que les choses peuvent vite changer. Suite aux manifestations en Irlande du Nord, au Brésil et en Turquie, nous savons désormais que les marchés d’affaires existants comme les nouveaux ne sont pas immunisés contre les troubles sociaux. Afin d’aider les entreprises à protéger leurs voyageurs d’affaires, BCD Travel dispose d’un programme complet: « Travel Risk Management ». Elles peuvent ainsi informer et protéger leurs voyageurs en cas d’urgence ou de problème. Le programme compte divers services, comme le conseil, les alertes par texto, les recherches de voyageurs, et un suivi GPS constant.

Le rapport « Industry Forecast » complet peut être téléchargé surla médiathèque: Livres blancs


À propos de BCD Travel