Advito présente de nouvelles approches et cinq sources éprouvées d’économies pour optimiser les coûts liés aux voyages d’affaires

Advito publie un nouveau livre blanc, étayé des éclairages de l’équipe Travel & Event de LinkedIn, sur les approches novatrices et pratiques, en matière de gestion de la demande et du comportement du voyageur

UTRECHT, Pays-Bas, 17 Avril 2018 – Engager les voyageurs pour influencer leurs décisions devient la norme dans le management du voyage d’affaires. Plus que jamais, l’entreprise considère l’engagement et la satisfaction des voyageurs comme de véritables investissements. Dans son nouveau livre blanc intitulé Achieving breakthrough savings with traveler demand and behavior strategies, Advito dévoile de nouvelles méthodes pour optimiser la performance du programme de voyage, moyennant un investissement à faible risque. En plus de renforcer l’engagement des voyageurs, cela permet d’améliorer la gestion des fournisseurs grâce à l’exploitation des données du programme.

Comprendre les motivations pour mieux gérer la demande des voyageurs d’affaires

« Trop peu de clients osent innover dans le voyage d’affaires, bien que ces nouveaux procédés aient fait leurs preuves en apportant une véritable valeur ajoutée », explique April Bridgeman, Managing Director, Advito. « Pour avoir un impact, influencer la demande et le comportement du voyageur est essentiel. Les prémices sont très simples. Il faut d’abord déterminer ce qui incite les employés à faire un déplacement et s’interroger, avec la direction, sur le bien-fondé de ces raisons. Dans la plupart des organisations, 30 à 70 % de tous les déplacements sont intra-entreprise. Ne serait-il pas temps d’envisager un changement comportemental et d’orienter les employés vers d’autres options que le voyage, telles que la visioconférence et les réunions virtuelles ? »

La première étape consiste à bien cerner la demande pour les voyages d’affaires au sein de l’entreprise. Les motifs de déplacements professionnels des employés sont souvent flous ou mal connus. LinkedIn, client d’Advito et de BCD Travel, a mené un sondage auprès de ses voyageurs afin de mieux comprendre leurs besoins. Les résultats de ce sondage se sont avérés très intéressants et ont permis à l’équipe Travel & Event de répartir les voyageurs en différentes catégories. Forte de cette classification, l’équipe de LinkedIn, ainsi que leurs fournisseurs préférentiels, ont une vue d’ensemble des voyageurs et une meilleure idée des avantages et inconvénients de leur programme.

Cinq sources d’économies vérifiées

Il existe cinq catégories pouvant donner lieu à des économies, tout en garantissant la satisfaction des voyageurs et la conformité au programme de voyage d’une entreprise :

  • Les entreprises peuvent économiser entre 2 et 4 % de leurs dépenses hôtelières en enrichissant le contenu en ligne. Ainsi, les voyageurs disposent d’un choix d’hôtels allant au-delà des tarifs négociés par l’entreprise et de son système mondial de distribution (GDS).
  • Selon Advito, il est possible de diminuer de 10 % les déplacements intra-entreprise en influant sur le comportement et la demande. Grâce aux outils numériques de collaboration, des rencontres virtuelles qualitatives peuvent se substituer aux rencontres en personne.
  • Une stratégie d’assurance prix permettra de générer 1 à 2 % d’économies supplémentaires sur les dépenses aériennes et hôtelières.
  • La gestion dynamique des performances, Dynamic Performance Management, optimise le programme, grâce au suivi actif des dépenses, et permet d’ajuster la politique voyage en temps réel. Ce suivi s’opère en temps réel, indépendamment du processus de sourçage habituel.
  • Des avantages peuvent être accordés aux voyageurs faisant les meilleurs choix en matière de dépenses. La combinaison de ces deux stratégies représente encore plus d’économies à la clé : même si toutes les entreprises n’accordent pas des avantages aux voyageurs ; les recherches montrent qu’il est possible de diminuer les coûts nets de 8 à 12 %.

A plus long terme, ces initiatives, renforcent l’équilibre entre la vie familiale et professionnelle – favorisant ainsi l’engagement des collaborateurs – et améliorent la culture d’entreprise. L’impact écologique est aussi à prendre en considération pour les collaborateurs mais également dans l’acquisition de nouveaux clients.

Téléchargez le livre blanc d’Advito «Achieving breakthrough savings with traveler demand and behavior strategies».


A propos de BCD Travel