Advito et BCD Travel s’associent à Cisco pour lancer une nouvelle approche de « Total Collaboration Management »

Utrecht, 28 avril 2016 – BCD Travel et son pôle conseil Advito viennent de passer un accord avec Cisco pour développer l’utilisation des solutions de communication virtuelle.

Cet accord place BCD Travel, expert du voyages d’affaires, à l’avant-garde en matière d’utilisation de technologies de communication et de collaboration permettant d’augmenter le ROI des programmes de voyages d’affaires. Les entreprises peuvent ainsi offrir à leurs employés un meilleur équilibre entre vie familiale et vie professionnelle par rapport à leurs concurrents, ce qui représente un atout pour le recrutement de personnel qualifié.

« Les solutions de communication virtuelle peuvent aujourd’hui se substituer aux déplacements dans nombre de cas », explique April Bridgeman, senior vice president de BCD Travel et managing director d’Advito. « Grâce à notre approche stratégique, les entreprises décident au mieux quels voyages créent de la valeur ajoutée et quelles réunions gagnent à être menées sous forme virtuelle. »

“La communication virtuelle offre bien plus d’atouts que la seule économie d’un voyage”, souligne Andre Smit, responsable mondial de la division des ventes de solutions de communication chez Cisco. « La communication étant visuelle à plus de 45 %, augmenter la fréquence des connexions en face-à-face améliore la communication globale. Lors d’un appel vidéo de qualité, les participants ont réellement l’impression d’être ensemble, dans la même pièce. C’est donc une très bonne façon de garder le contact. C’est important pour les télétravailleurs, à l’occasion de réunions avec les collaborateurs ou clients, ou encore pour communiquer avec les fournisseurs. »

Un des points forts de l’accord est le développement par Advito d’un service destiné aux entreprises pour les sensibiliser aux atouts de la communication virtuelle, soit par la réduction des dépenses de voyage, soit par leur report sur des voyages plus importants. Cette nouvelle pratique de « Total Collaboration Management » vise à renforcer la satisfaction des employés et à améliorer l’efficacité de leur collaboration. Par exemple :

  • Responsabiliser les employés pour qu’ils déterminent s’ils doivent se déplacer ou non à une réunion ;
  • Rendre plus facile la décision des employés de rester ou partir ;
  • Mesurer les progrès réalisés grâce à cette démarche.

Ce nouvel accord conclu avec Cisco fait suite à une analyse de marché montrant une augmentation spectaculaire et constante des technologies collaboratives. Une enquête menée par Advito, en octobre 2015, auprès de 442 responsables de voyage, indiquait que :

  • 76% travaillaient pour des entreprises ayant déjà recours à la visioconférence ;
  • 24% utilisaient des systèmes immersifs haut de gamme comme la téléprésence ;
  • 81% avaient accès à des installations de visioconférence ou de téléprésence.

De l’avis de BCD Travel et Advito, de nombreux facteurs favoriseront une plus grande acceptation de la communication virtuelle au sein des entreprises :

  • Des prix attractifs : les prix ont rapidement chuté et certains produits d’entrée de gamme sont disponibles gratuitement.
  • De multiples options : Il existe un large choix d’outils de collaboration virtuelle et de gammes tarifaires. Les organisations peuvent profiter d’une plus large disponibilité des systèmes de conférence polyvalents, désormais portables et bien plus abordables que les systèmes immersifs, pour un résultat bien au-dessus des anciens systèmes de visioconférence.
  • Une activité généralisée : les réunions par visioconférence sont la norme, grâce aux caméras installées sur la plupart des appareils numériques et aux applications comme FaceTime, Skype et Google Hangouts.
  • Une expérience utilisateur améliorée : la technologie a fait progresser la reproduction audio et vidéo. Les systèmes sont aussi plus intuitifs. Les employés peuvent utiliser les équipements sans dépendre des techniciens. La technologie du cloud offre des interactions aisées entre les différents produits.
  • Un nombre croissant de télétravailleurs : le nombre d’employés travaillant en dehors du bureau augmente, que ce soit à domicile ou à l’étranger. La communication virtuelle leur permet de collaborer plus facilement.

« Les coûts et bénéfices de chaque type de communication professionnelle sont un thème que les entreprises apprennent à maîtriser. Elles peuvent faire un choix plus stratégique selon la situation, en mettant en place des solutions spécifiques plus productives », relève Wendy Prewitt, vice president of global business development pour BCD Travel. « Forts de leur expérience dans l’accompagnement des employés pour qu’ils prennent les bonnes décisions dans leur réservation, les responsables de voyage d’affaires vont jouer un rôle de plus en plus important dans la gestion des options virtuelles. Ces options vont s’intégrer au voyage, en aidant les employés à faire un choix quant à leurs déplacements, et plus important encore, en facilitant leur décision de rester ou partir. »


A propos de BCD Travel